Le transsexualisme, plus récemment renommé par le corps médical "dysphorie de genre", pose la question fondamentale de l'identité de genre.

La dysphorie de genre se définit comme le rejet déterminé du sexe dans lequel une personne est née ; qui s’identifie mentalement  à l’autre sexe au point d’en adopter le comportement et d’en revêtir l’apparence ; qui, pour parfaire cette identification, demande à la médecine d'intervenir sur son corps et à la Justice de modifier son état civil.

Mon approche thérapeutique consiste à entendre l'enfant ou le jeune majeur en proie à des questionnements sur son identité de genre, mais également à écouter l'entourage familial souvent démuni face à ce type de situation.

Sur la prise en charge de la personne transidentitaire, mon intervention consiste à vous accompagner dans vos interrogations, vos peurs, votre souffrance et un éventuel parcours de soin. Dans ce contexte, deux types d'approches sont envisageables et seront déterminées après un premier entretien mettant en lumière celle qui sera la plus adaptée à votre histoire.

Ces deux approches sont les suivantes :

- L'approche dite neutre : cet accompagnement va permettre de soulever les questions relatives à l'éventuelle transidentité. Elle s'analyse plus comme une réflexion commune vous permettant de mûrir votre positionnement concernant votre identité de genre, voire sexuée ou sexuelle.

À ce stade, nous ne parlerons pas de transition.

Cette approche convient si vous êtes encore au point de vous interroger sur vous-même.

- L'approche dite Gender affirming : cet accompagnement permet de favoriser la transition psychosociale de la personne, dans une approche bienveillante afin de permettre la meilleure insertion possible dans tous les aspects de la vie courante (école, association sportive, milieu professionnel...).

Nous évoquerons la transition, les démarches médicales et juridiques à accomplir ainsi que vos craintes et peurs afin de réduire l'anxiété et le mal-être.

Cette approche convient si votre positionnement quant à votre identité est identifié.

La prise en charge peut s'étendre également à celle de la famille. En effet, il est peut être nécessaire d'accompagner tous les membres de la famille (essentiellement les parents et la fratrie) pour que la transition puisse être acceptée et soutenue.

À cette occasion, il sera possible de travailler sur les peurs et les interrogations des membres de la famille. Cette démarche ne sera réalisé qu'avec le souhait et l'accord de la personne concernée.

 

Les entretiens pourront être modulés de la manière suivante :

  •   La personne transidentitaire seule.

  •   Les parents avec ou sans la personne transidentaire.

  •   Tous les membres de la famille ensemble.

© 2023 by THE HOPE CENTER. Proudly created with Wix.com

  • LinkedIn Social Icon

CONTACT

121 rue d'Athènes

Bâtiment A, rez de chaussée

34000 Montpellier

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

06 11 03 13 29

Joseph Content

Psychologue clinicien, psychothérapeute

Accès depuis Montpellier, Castelnau le Lez, Clapiers, Saint Aunès, Juvignac, Saint Jean de Vedas.

Numéro Adeli: 349 313 353

Siret: 818 187 114 000 25